Les acariens

Les acariens

 

 De nos jours, on remarque que les cas d’asthme et d’allergie augmentent en flèche dans les régions urbaines et cela tout autour du globe.  Dans certains endroits, malgré les recherches avancées en immunologie, on peut même constater dix fois plus de cas qu’il y a 35 ans.  De plus, le problème semble être encore plus grave si on se tourne vers les enfants.  En effet, en 1997, 35% des visites chez le pédiatre aux Etats-Unis étaient dues à des causes d’asthme et d’allergie.   C’est en prenant conscience du fait qu’une majorité de ces patients avait des problèmes d’asthme constants plutôt que saisonniers que les gouvernements de plusieurs pays industrialisés comme les Etats-Unis et le Canada ont commandé des études sur le sujet.  Les études en question ont alors démontré clairement que les sujets étaient sensibles aux allergènes d’intérieur dérivés des chats, de la moisissure et bien entendu des acariens.

     Les acariens semblent en effet être responsables d’une grande majorité, jusqu’à 70%, de tous les cas d’asthme et d’allergie répertoriés.  Pourtant, il semble que ces problèmes soient très récents dans notre histoire et qu’auparavant, les acariens ne causaient pas un problème remarquable.  Pour expliquer la différence du nombre de cas d’allergie et d’asthme entre aujourd’hui et il y a quelques décennies, une étude a été menée à l’hôpital de Stamford au Connecticut.  Cette dernière est venue à la conclusion que ce sont les changements dans notre mode de vie qui sont responsables de l’augmentation fulgurante des cas d’asthme et d’allergie.  Par exemple, nos thermopompes, nos systèmes d’isolation et nos équipements de nettoyage qui sont de plus en plus performants permettent aux acariens de rester en suspension dans l’air de nos maisons presque indéfiniment.  De plus, il n’est pas rare de passer plus de 23 heures par jour à l’intérieur d’une structure isolée à cause de notre mode de vie de plus en plus sédentaire et intérieur.  Tout cette exposition accrue aux acariens explique donc l’accroissement du nombre de cas d’asthme et d’allergie répertoriés ces dernières décennies.

     En fait, les acariens sont indirectement responsables des allergies et de l’asthme.  Il s’agirait plutôt de protéines contenues dans leurs excréments.  Si on considère qu’un acarien peut produire jusqu’à 200 fois son poids en excréments pendant sa vie, on comprend rapidement pourquoi on considère que le problème est d’une grande ampleur.  En effet, il n’est pas rare de retrouver jusqu’à 100 000 particules fécales d’acariens dans un gramme de poussière domestique.  Jusqu’à aujourd’hui, nous avons pu déterminer 10 groupes d’allergènes contenus dans les excréments d’acariens.  Parmi ceux-ci, on retrouve également certains enzymes protéolytiques ( dérivés de l’hydrolyse de certaines protéines pouvant être des allergènes puissants ).  Chacune de ces substances a été méticuleusement analysée en laboratoire et fichée au niveau génétique.  Cependant, malgré nos connaissances très étendues sur le sujet, il n’existe toujours pas de remède efficace à long terme pour contrer les allergies causées par ces substances.

 

Regardez ce petit video

Acariens, peuple des matelas
Vidéo envoyée par René Brodeur 

Les acariens sont partout, mais nous ne les voyons pas. Ils colonisent tous les milieux, grouillant de la profondeur de nos matelas à la poussière de nos appartements. Certains sont des parasites nuisibles, et d'autres se révèlent des alliés précieux. L'équipe de tournage de MONA LISA a pu filmer le comportement de ces êtres à part grace à un nouveau microscope électronique à balayage

 

 

 

Biologie et types d'acariens


• L’ordre d’Acarina se divise en 5 familles, 18 genres et environ 50 000 espèces. Cet ordre appartient à la Classe des Arachnida c’est-à-dire que les acariens sont de la même classe que les araignées et les scorpions. Les Tiques, ces petites bêtes qui prolifèrent dans les bois en été, font partie de l’ordre des acarina et sont les plus grands des acariens.

• Il existe une dizaine d’acariens particulièrement connus et responsables des allergies :


L’Acarus siro

Découvert en 1758. Ils vivent plutôt dans les lieux de stockage et évitent les habitations humaines. Ils privilégient donc les entrepôts, à la campagne, de céréales, de légumes, de semences, de bulbes ou de foin. Ils sont présents sur l’ensemble de la planète. Taille adulte : 350 µm à 650 µm pour la femelle et 320 à 460 µm pour le mâle.


Le pidoglyphus destructor.

Découvert en 1871. Ils vivent dans des lieux de stockage mais aussi dans des habitations. Cependant, ils restent essentiellement dans des climats tempérés. Taille adulte : 350 µm à 500 µm pour le mâle et 420 à 560µm pour la femelle. Durée de vie moyenne 20 à 25 Jours. Le pidoglyphus destructor met 24 jours pour devenir adulte. Enfin, une femelle pond jusqu’à 120 œufs dans sa vie.


Les dermatophagoides pteronyssinus.

Découverts en 1897. Ils vivent dans les habitations et plus particulièrement dans les matelas, les oreillers… C’est l’espèce la plus répandue sur terre mais on la trouve en surabondance en Europe. Taille adulte : 350 µm pour la femelle et 285µm pour le mâle. Durée de vie moyenne 60 à 80 Jours. Le dermatophagoide pteronyssinus met 30 jours pour devenir adulte. Enfin, une femelle pond jusqu’à 120 œufs dans sa vie.


Les dermatophagoides farinae.

Découverts en 1961. Ils vivent aussi dans l’habitat mais préfèrent les tapis, les tentures et les moquettes. Ils forment la seconde espèce par leur nombre mais sont localisés plutôt en Amérique du Nord, au Japon, et dans les côtes de la Méditerranée. Taille adulte : 260 µm à 360 µm pour le mâle et 360 à 400µm pour la femelle. Durée de vie moyenne 70 Jours. Le dermatophagoide farinae met 35 jours pour devenir adulte. Enfin, une femelle pond jusqu’à 80 œufs dans sa vie.


Les dermatophagoides microceras.

Découverts en 1971. Ils sont aussi dans l’habitat. Et d’un point de vue géographique, on les trouve un Europe, en Afrique du Sud et en Amérique du Nord. Taille adulte : 360 µm à 400 µm pour la femelle et 260µm à 360 pour le mâle. Durée de vie moyenne 100 Jours. Le dermatophagoide microceras met 50 jours pour devenir adulte. Enfin, une femelle pond jusqu’à 61 œufs dans sa vie.


Les Blomia tropicalis.

Découverts en 1973.Ils vivent dans les produits stockés et les poussières des entrepôts. Géographiquement, ils sont dans les régions tropicales et subtropicales : Afrique, Amérique centrale et Amérique du Sud. Taille adulte : 320 µm à 460 µm pour la femelle et 246µm à 405 pour le mâle. Durée de vie moyenne 58 jours. Le Blomia tropicalis met 23 jours pour devenir adulte. Enfin, une femelle pond jusqu’à 28 œufs dans sa vie.


Les Tyrophagus putrescentiae

Découverts en 1781. Très fréquents dans des produits stockés (céréales, légumes, semences, fruits...) spécialement dans des aliments avec haute teneur en matières grasses et/ou protéines. Présents occasionnellement dans des maisons, spécialement en bain et cuisines. Taille adulte : 320 µm à 410 µm pour la femelle et 280µm à 350 pour le mâle. Durée de vie moyenne 18 à 20 jours. Le Tyrophagus putrescentiae met 14 jours pour devenir adulte. Enfin, une femelle pond jusqu’à 327 à 380 œufs dans sa vie.


L’Euroglyphus maynei

Découvert en 1950. très fréquents dans des domiciles. C’est la troisième espèce la plus abondante sur la planète. Taille adulte : 280 µm pour la femelle et 200 pour le mâle. L’Euroglyphus maynei met 33 jours pour devenir adulte. Enfin, une femelle pond jusqu’à 84 œufs dans sa vie.
 
 

 

 

Faits

- Un lit double peut contenir jusqu’à 2 millions d’acariens !
 

- 1400 acariens peuvent s’ébattre dans 1 gramme de poussière ! 
 

- Après 2 ans, 10% du poids d’un oreiller est composé d’acariens morts !
 

- Les excréments des acariens sont responsable des allergies !
 

- Un acarien adulte expulse ses excréments 20 fois par jour !
 

- Un acarien peut vivre jusqu’à 3 mois, pondre de 25 à 50 œufs aux 3 
   semaines, donc dans sa vie un acarien a en moyenne
165 descendants !
 

- L’humain adulte perd 1,5 g de peau morte par jour ce qui est 
   suffisant pour nourrir 1 million d’acariens !
 

- Un acarien expulse 200 fois son poids en excréments durant sa vie !
 

- Les matières fécales des acariens sont en permanence dans l’air !
 

- La plupart des acariens ne touchent jamais le sol, c’est-à-dire qu’ils se 
   trouvent dans l’air qu’on respire !
 

 

votre webmaster

 

 

 

Pour toutes questions conçernants les matelas ou pour tous commentaires, cliquez ici